icône Tor

Lors de vos navigations sur Internet, vous y laissez énormément d’informations personnelles que vous ne souhaitez peut être pas partager avec des inconnus qui pourraient les utiliser à votre insu.

Les sites visités peuvent également enregistrer votre adresse IP (Internet Protocol). Ils peuvent donc facilement remonter à vous par ce biais. Avec Tor, les sites internet que vous visitez ne pourront ainsi pas connaitre votre emplacement physique. C’est le but de Tor.

Pour info :

Une adresse IP est un numéro d’identification attribué de façon permanente (ou provisoire, selon le cas) à chaque appareil connecté à un réseau informatique utilisant l’Internet Protocol.

 

 

QU’EST-CE QUE TOR ?

Tor est un acronyme pour The Onion Router (le routeur en oignon, c’est-à-dire en couches comme les oignons). C’est un réseau informatique mondial et décentralisé qui utilise l’infrastructure d’Internet. Il permet de faire transiter votre connexion au sein de plusieurs serveurs appelés « nœuds ». Il masque ainsi votre adresse IP réelle et garantit par là-même votre total anonymat. C’est ce que l’on appelle le routage oignon.

Lorsque vous l’utiliserez, le logiciel va choisir trois nœuds Tor au hasard pour « définir un circuit ». La communication va successivement être chiffrée trois fois, une fois pour chaque nœud, avant d’être envoyée au premier nœud Tor.

 

Avantage de cette technique  

Aucun nœud ne connaît à la fois l’expéditeur et le destinataire.

  1. Le premier nœud ne connait que l’expéditeur (vous).
  2. Le second nœud ne connaît personne.
  3. Le troisième nœud ne connaît que le destinataire.

Tor va régulièrement changer de circuit et votre localisation géographique va donc changer de façon aléatoire.

C’est également un outil de contournement de la censure sur Internet. Ce sont les internautes vivant dans des pays où une censure est mise en place qui utilisent principalement Tor. Ils peuvent ainsi accéder à des contenus ou services bloqués dans certaines zones du monde.

Inconvénients 

  • Sa lenteur. Votre déception sera grande si vous aimez surfer à grande vitesse. Utilisez-le occasionnellement pour accéder à des sites dits « sensibles » ou pour envoyer des documents importants sans en révéler la source. Pour éviter des regards trop indiscrets sur vos fichiers transférés, optez plutôt pour le chiffrement.
  • L’anonymat n’est pas forcément synonyme de sécurité. En effet, le logiciel masque effectivement l’adresse IP et chiffre les données transitant entre les nœuds. Mais entre le dernier nœud et leur destination finale, les données circulent « en clair », par exemple lorsque vous consulterez votre compte en banque ou effectuerez des achats en ligne.
  • On y trouve nombre d’escrocs et de cyber-terroristes cachés dans le deep web et qui n’ont qu’un but : VOUS pirater. Vu le nombre d’activités malveillantes sur Tor, l’utilisation de ce logiciel n’est peut être pas le meilleur moyen de surfer anonymement et sans risque. Aussi, faites très attention si vous y avez recours.

 

Comment l’utiliser ?

Le package Tor Browser Bundle (TBB) est un outil permettant d’installer et d’utiliser Tor sur un système classique. Aucun paramétrage n’est nécessaire et tous les logiciels indispensables à une navigation sous Tor y sont inclus.

Il peut s’exécuter depuis une clé USB et est fourni avec un navigateur web pré-configuré pour protéger votre anonymat. Il est autonome.

Tor peut fonctionner de pair avec de nombreux logiciels courants, dont Firefox, bien que le navigateur Tor soit hautement recommandé pour une sécurité maximale. Il est disponible sous Linux, Windows et Mac OS X.

Efficacité du package Tor Browser Bundle ?

Le Tor Browser Bundle ne procure pas l’anonymat pour l’ensemble de l’ordinateur. Seules les connexions vers les sites web à l’aide du navigateur inclus dans TBB passent par Tor. Cela ne garantit donc pas l’anonymat pour toutes les autres connexions (client mail, flux RSS, autres navigateurs, etc).

Si vous voulez rester vraiment anonyme en utilisant ce navigateur, évitez de vous connecter à Facebook, Google, Gmail. Sinon, vous réduirez votre anonymat à néant, et Tor s’avèrerait alors inutile.

De plus, les cookies risquent aussi de s’enregistrer sur le disque dur de votre ordinateur.

 

Comment l’installer ?

Pour installer Tor Browser (navigateur Tor) sur votre Mac, c’est ici. Le site est en anglais mais il vous suffira juste de cliquer sur le bouton violet Télécharger Tor.

  • Dans la page de téléchargement suivante, définissez votre langue dans le menu local, sous le bouton « TÉLÉCHARGER Tor Browser »
  • Le téléchargement effectué, ouvrez l’image disque. Glissez l’icône de TorBrowser sur celle du dossier Applications
  • Double-cliquez sur l’icône de Tor pour l’ouvrir et cliquez sur Se connecter : la configuration démarre automatiquement pour accéder au réseau.
  • Tor Browser s’ouvre sur sa fenêtre d’accueil. C’est à partir de là que vous pourrez paramétrer vos préférences et importer vos signets Google et Safari pour plus de confort.

Tor - fenêtre téléchargement

Tor - Connexion auto

 

 

 

CONCLUSION

Internet n’est pas un endroit dépourvu de risques. Si vous utilisez Tor dans le but de surfer de façon anonyme ou pour contourner une certaine censure, faites-le en toute connaissance de cause, et qui sait, à vos risques et périls. Ne minimisez surtout pas les dangers liés à son utilisation inconsidérée.

 

 

PARTAGEZ CET ARTICLE 🙂

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article jusqu’au bout.

Si vous l’avez apprécié, partagez-le sur les réseaux sociaux. Cliquez simplement sur le(s) bouton(s) correspondant(s) : Facebook, Twitter, LinkedIn, Google+, Pinterest.

Huong