En juillet 2016, Cupertino lançait Apple Pay, un nouveau système de paiement sans contact pour effectuer tous types d’achats au quotidien.

Ce paiement est-il sécurisé ?
Vos commerçants ont-ils adopté ce nouveau mode de transaction ?
Quels en sont les avantages ou les inconvénients ?

Voici les premiers éléments de réponse…

 

QUELQUES NOTIONS UTILES SUR LES CARTES BANCAIRES

Les paiements effectués avec une carte adossée à un porte-monnaie virtuel sont limités par le montant disponible sur ce porte-monnaie.

Lorsque vous faites un paiement par carte bancaire, une partie du montant payé est reversée par le commerçant à votre banque. C’est une opération indolore pour vos finances, mais les commissions générées représentent de très grosses sommes d’argent et une partie importante des profits des banques.

Or, l’intrusion d’Apple Pay dans le monde des paiements vient tout bouleverser.

En effet, dans le cadre d’Apple Pay, une partie des commissions rentrera dans les poches d’Apple. Ce qui n’est pas très bien accepté par les banques ! D’où leur « réticence » à introduire rapidement ce mode de transaction.

En France, ces banques ne sont pas encore très nombreuses, mais leur nombre ne cesse de progresser.

 

APPLE PAY, C’EST QUOI ?

Apple Pay est une solution de paiement avec un mobile Apple. Cela permet de régler vos achats en magasin pour des montants supérieurs à 20 €, qui est la limite pour les paiements par carte sans contact en France. Pour cela, vous devez disposer d’une carte bancaire fournie par une banque compatible.

Pour configurer Apple Pay, vous devez passer par WALLET, l’application disponible sur MacBook Pro avec Touch ID, iPhone/iPad, et  Watch.

En théorie, le montant maximum pour ces paiements est totalement déplafonné. En effet, pour Visa et MasterCard, l’authentification par Touch ID ou Face ID vaut largement autant que l’entrée du code PIN. Cela permet donc la levée du plafond.

Cependant, tout dépend :

  • Des banques concernées qui peuvent, de ce fait, imposer leurs propres restrictions,
  • Du terminal de paiement du commerçant. Si celui-ci n’a pas été mis à jour pour ce genre de transaction, il n’est pas possible de dépasser le plafond classique d’une carte bancaire ordinaire.

 

ET LA SÉCURITÉ DANS TOUT CELA ?

Wallet fonctionne grâce à la technologie sans fil à courte portée NFC (Near Field Communication). Cela permet de régler vos petits achats du quotidien, d’une baguette de pain en passant par un billet d’avion, dans la limite d’un montant de 300 €. Cette somme est susceptible de varier selon les banques.

  • Apple Pay est un mode de paiement plus sécurisé que les cartes de débit ou de crédit traditionnelles ou prépayées.
  • Apple ne communique jamais vos coordonnées bancaires. Donc, faire des achats avec Apple Pay est plus confidentiel et plus sécurisé.
  • Apple Pay utilise un numéro propre à votre appareil et crée pour cela un « code à usage unique » d’une durée de vie très courte, garant d’une sécurité maximale.
  • Vos numéros de carte ne sont jamais stockés sur votre appareil, et ne sont jamais transmis aux commerçants au moment de vos achats.
  • Lors de la transaction, aucun code n’est requis : posez simplement votre doigt sur Touch ID et approchez votre iPhone ou  Watch à 2,5 cm du lecteur sans contact jusqu’à ce que vous voyez une « coche » et la mention « Terminé » sur l’écran. La technologie Touch ID vous identifie et procède alors immédiatement au transfert d’argent.

Contrairement au porte-monnaie électronique qui vous dépannera pour un achat peu important de quelques euros, la technologie Apple Pay facilite une grande partie de vos achats courants. Apple Pay se synchronise directement avec votre compte bancaire via votre carte de paiement habituelle, MasterCard ou Visa.

 

ÊTES-VOUS ÉLIGIBLE À CE SERVICE DE PAIEMENT ?

Pour utiliser Apple Pay sur différents appareils :

  • Vous devez ajouter vos cartes sur chacun de vos appareils, mais surtout posséder des appareils compatibles, et donc assez « récents ».
  • Il est indispensable que l’iPhone soit compatible avec la norme NFC, la technologie sans fil à courte portée.
  • Assurez-vous que votre Mac soit également sous Sierra et votre iPhone/iPad sous iOS 10 minimum, que vos appareils soient sur le même réseau WiFi, avec Bluetooth activé.
  • Il faut aussi activer la fonction Handoff sur les deux appareils.
  • Autre détail qui a son importance : activer Touch ID pour valider votre transaction d’un simple appui du doigt.

Pour activer Handoff :

  • Sur Mac : Sélectionnez le menu Apple () | Préférences Système | Général | Sélectionnez l’option « Autoriser Handoff entre ce Mac et vos appareils iCloud »
  • Sur iPhone : Allez dans Réglages | Général | Handoff puis glissez le commutateur sur « Vert »

A la date d’aujourd’hui, les banques françaises utilisant Apple Pay ne sont pas encore très nombreuses. Il existe cependant trois différents types de compte courant acceptant Apple Pay.

Ces trois types sont :

  1. Les banques traditionnelles
  2. Les banques en ligne, comme Fortuneo Banque ou Boursorama Banque
  3. Les néobanques, comme N26, Orange Bank ou C-zam

Liste des banques utilisant Apple Pay

  • Banque Populaire (cartes Visa à débit immédiat ou différé)
  • Caisse d’épargne (cartes Visa à débit immédiat ou différé)
  • Crédit Mutuel de Bretagne, du Sud Ouest et du Massif Central
  • Fortuneo Banque (banque en ligne et filiale du Crédit Mutuel Arkéa)
  • Société Générale
  • Boursorama Banque (banque en ligne et filiale de la Société Générale)
  • Carrefour Banque (cartes MasterCard à débit immédiat ou différé)
  • Boon (application qui fonctionne à la manière d’un compte prépayé. Même si votre banque n’accepte pas Apple Pay, vous pouvez recharger votre compte Boon par carte bancaire, puis dépenser ce crédit avec Apple Pay.
  • N26 : compatible avec Apple Pay
  • Orange Banque, le porte-monnaie numérique pour votre smartphone. Concernant ce mode de paiement, il vous faut télécharger une application sur l’App Store d’iOS et avoir au minimum un iPhone 6, iPhone SE ou plus récent pour le faire fonctionner. Le principe de ce porte-monnaie numérique est d’y déposer de l’argent afin d’en régler vos achats, ainsi que ceux effectués en ligne via Safari (avec un Mac sous Sierra) sur des sites acceptant Apple Pay.
  • Edenred (cartes ticket Restaurant)
  • Lydia

 

COMMENT CONFIGURER APPLE PAY ?

Si votre banque est bien partenaire d’Apple et votre carte bancaire également compatible avec Apple Pay, vous pourrez y ajouter vos cartes de débit ou de crédit sur le Wallet de l’iPhone.

Par contre, pour configurer Apple Pay sur Mac afin d’effectuer les achats en ligne sur Safari, il vous faut posséder un MacBook Pro avec Touch Bar et Touch ID intégré.

C’est grâce à ce capteur Touch ID situé à droite de la Touch Bar que vous pourrez rapidement déverrouiller votre Mac pour effectuer des achats à l’aide de votre identifiant Apple et du service Apple Pay.

Sans MacBook Pro avec Touch ID, point de salut. Dans ce cas, seul le paiement via l’Apple Pay de l’iPhone sera possible.

Appareils compatibles Apple Pay :

  • iPhone : de l’iPhone SE à l’iPhone X
  • iPad : de l’iPad mini 3 à l’iPad Pro
  • Apple Watch : Apple Watch (1ère génération) à l’Apple Watch Series 3
  • Mac : modèle Mac mis en vente depuis 2012 avec Apple Pay activé sur iPhone ou Apple Watch.

Pour ajouter une carte sur iPhone :

  • Ouvrez Wallet, puis cliquez sur Ajouter une carte bancaire. Apple Pay prend place dans la partie haute de l’écran.
  • Cliquez sur le « + » en haut à droite, puis cliquez sur « Suivant »
  • Placez votre carte dans le cadre prévu à cet effet : les informations de celle-ci seront reconnues automatiquement.
  • Si vous ne parvenez pas à numériser la carte, cliquez sur « Saisir les données manuellement ».
  • Renseignez les champs demandés et cliquez sur « Suivant »
  • L’établissement émetteur de votre carte procède à la vérification de vos informations et autorise, ou non, l’utilisation de votre carte avec Apple Pay. Il est possible que votre banque demande des renseignements supplémentaires pour vérifier votre carte.
  • Wallet créera la carte une fois la vérification terminée. Vous pourrez ensuite commencer à utiliser Apple Pay avec un terminal compatible.
  • Par contre, si votre banque ne propose pas encore Apple Pay, vous aurez cette notification « L’émetteur de votre carte ne propose pas encore sa prise en charge ». Dans ce cas précis, il faudra vous renseigner auprès de votre banque pour savoir si elle prendra en charge le paiement par  Pay dans un proche avenir.

   
Configurer Apple Pay dans WalletConfiguration des données de votre carte bancaire sur Wallet

 

 

CONCLUSION

Le paiement sans contact a changé nos habitudes de paiement depuis quelques temps déjà. Si vous en avez la possibilité, passez également à l’ Pay qui introduit une nouvelle technologie non moins  sécurisée. Vous y gagnerez en rapidité.

 

PARTAGEZ CET ARTICLE 🙂

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article jusqu’au bout.

Si vous l’avez apprécié, parlez-en autour de vous ou partagez-le sur les réseaux sociaux. Cliquez simplement sur le(s) bouton(s) correspondant(s) : Facebook, Twitter, LinkedIn, Google+, Pinterest.

Huong